MEDI’ANE, UNE ASSOCIATION LOI 1901 A BUT NON LUCRATIF 
Médi'âne a été créé
pour renseigner, échanger et faire connaître
les activités de médiation mettant en lien l’humain et l’âne
dans un projet social.


 Objectifs associatifs  :

  • Promouvoir la présence de l’âne dans le cadre de projets à caractère éducatif, pédagogique, social et/ou de l'ordre du soin.
  • Soutenir les pratiques de médiation animale avec l'âne
  • Organiser et de développer toutes activités, recherches, formations ou études mettant en lien l’âne et l’homme.
  • Former un réseau vivant et interculturel entre les différents acteurs proposant une activité de médiation avec l'âne.

 

LES FONDEMENTS ASSOCIATIF SONT LE FRUIT DE RENCONTRES…

 
Au début des années 2000, Nadège Champeau, éducatrice spécialisée et ânière, s’investit sur le premier poste salarié de l’association Liâne (44). Insuffler le lien avec l’âne, c’est le projet de Liâne depuis 1995. Avec l’arrivée de Nadège, différents projets éducatifs, pédagogiques ou thérapeutiques se développent. Participant à la vie associative de Liâne et portant intérêt au travail engagé, Manée Séverin tente l’aventure en tant que psychomotricienne. Une activité hebdomadaire se construit entre Liâne et l’institution où travaille Manée. S’installent alors de longues heures d’écritures, de recherches, de reprises de séances sur ce que se vit, s’éprouve, se joue, se formule et se structure. 
 
La curiosité les pousse à aller vers d’autres expériences en médiation asine.
 
C’est ainsi que Nadège rencontre Serge Bruneau et son expérience d’ânier au Pas d’Âne où il cherche à développer l’accueil d’institutions. Il nous emmène à la rencontre de Jean-Philippe Carton, éducateur technique en région dunkerquoise, à l’origine au sein même d’un Institut Médico-éducatif, d’une activité asine dans un projet d’accompagnement éducatif et pédagogique auprès d’adolescents.
 
Lors d’un salon de l’âne à Paris, Nadège rencontre Jacques Clouteau, personnage notable du monde de l’âne, qui lui propose d’écrire sa vision de l’activité sur bourricot.com. Le terme d’asinomédiation prend naissance pour prendre en compte la diversité des projets qu’ils soient éducatifs, pédagogiques ou de l’ordre du soin, au regard du terme asinothérapie lié à l’accompagnement psychothérapeutique.
 
Nadège va également faire connaissance avec Martine Jouclas de l’Ânerie (46) autre personnage médiatique du monde de l’âne. Elle crée la première location d’ânes en France en 1980, le premier centre de formation ânier en 1994, et tout récemment, en 2011, l’Union Nationale des Âniers Pluriactifs, l’UNÂP.
 
Nous rencontrerons aussi la complicité d’Irène Von Ponseele, l’une des premières professionnelles du médico-social, à avoir fait connaître l'apport d'activités asines dans des projets d’accompagnement éducatif.
 
Le bouche à oreille commence, les visites se succèdent à Liâne. S’anime alors l’envie, entre âniers, professionnels du social, du soin, du pédagogique, de se retrouver ensemble pour échanger, se connaitre, raconter son histoire d’âne, son parcours.
 
Médi’âne prend naissance en septembre 2002, en Loire Atlantique, et nous nous mettons à l’ouvrage avec Kristof Moreau, éducateur spécialisé et ânier, pour projeter une première Rencontre en médiation asine en juin 2003 : plus de 30 personnes se réunissent pour une semaine consacrée à la médiation asine « L’âne dans un travail de lien social », en compagnie du troupeau de Liâne et de Concord’âne (44). Dès le départ Médi’âne sort des frontières, la Suisse, le Canada et la Belgique participent à ce premier rendez-vous. De l’hétérogénéité des parcours, des professions, des expériences, il émerge sans nul doute le fait que l’âne est rassembleur par la passion qu’il déclenche et l’intérêt que sa présence suscite dans un contexte de projet social.

 
Le réseau est né…              RETOUR

RAISON SOCIALE : ASSOCIATION loi 1901
Médi’âne 3 Landas - 44320 Arthon en Retz
aux heures de bureau    +33 (0)2 40 21 22 93      CONTACTS
mise à jour le :  21 septembre   2017         MENTIONS LEGALES