FABIEN JOLY

Un triangle pour expliquer la médiation
Selon Fabien Joly, psychomotricien et psychothérapeute



Considérons que le tiers est l'ânier, l'objet de médiation, l'âne et le patient, les publics reçus.

 

Le point de départ, c'est la base du triangle qui est formée par le tiers et son objet.

En 1. il existe une relation entre lui et l'âne.

 

En 2 : C'est dans cette relation que vient puiser le public.

Il vient se saisir de cette relation et va s'interposer, imiter pour prendre la place,

exister dans la relation établie.

Il se crée un imaginaire de savoirs-faire, de savoirs-être.

 

Le degré d'intégration a lieu en 3. quand le patient peut avec son intériorité et son être relationner avec les protagonistes présents.

 

Chacun existe alors en tant que sujet au sein d'un espace de relation délimité alors par leur triangularisation.

 

Les places sont interchangeables.

retour

RAISON SOCIALE : ASSOCIATION loi 1901
Médi’âne 3 Landas - 44320 Arthon en Retz
aux heures de bureau    +33 (0)2 40 21 22 93      CONTACTS
mise à jour le :  21 septembre   2017         MENTIONS LEGALES